Aujourd'hui,
URGENT
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 

TRIBUNE

Ceci est un hommage rendu au père de la révolution burkinabè assassiné le 15 octobre 1987 par un citoyen sénégalais. Pour l’auteur de cet hommage, Thomas Sankara demeure une icône inoubliable.

Le héros africain, Thomas Sankara a marqué l’esprit de son temps. Il était un Homme dont l’intégrité et le désintéressement sont unanimes. Venu au pouvoir en août 1983 à l’âge de 34 ans, il a montré aux peuple burkinabè, africain et le monde des opprimés que le changement, la liberté sont bel et bien possible. L’anticolonialiste était la voix des sans voix. 

Dès son arrivée au pouvoir, il prit de grandes initiatives. Il changea le nom du pays Haute-Volta par Burkina Faso, pays des Hommes intègres. Cette intégrité s’est véritablement manifestée en sa personne. Incontestablement, il a marqué l’histoire burkinabè avec une cote de popularité inégalable. Leader charismatique, il est un symbole pour la jeunesse soucieuse de l’avenir du continent africain. Thomas Sankara était pour le Burkina Faso et l’Afrique « un espoir avéré ». Cependant, le 15 octobre 1987, l’espoir a été assassiné comme Valère D. Somé nous raconte dans son livre intitulé « Thomas Sankara, espoir assassiné » paru aux éditions l’Harmattan.

Le Héros boosta l’éducation, la santé, lutta contre la corruption, la famine, entre autres. Ainsi, il avait mis des mécanismes pour freiner l’injustice et la misère au Burkina et en Afrique avec une politique publique fiable. Il était proche de son peuple. Véritablement,  Thoma Sankara est la fierté du continent africain.

Aliou KOUME

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé