Aujourd'hui,
24 août 2016 à 10:37

Zambie: contestations à l’arrivée

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Déjà mal parties à causes des tensions et des troubles qui ont émaillé la campagne et le déroulement, la présidentielle zambienne a accouché des résultats qui ont été immédiatement contestés par le perdant.

 

 Après plusieurs jours d’attente au cours desquels la Zambie retenait son souffle, voilà que la Commission électorale a fini par annoncer le président sortant vainqueur du scrutin. Et cela au premier tour avec une courte avance de 100 000 voix sur son rival.

Une décision qui n’a pas manqué de mettre le feu aux poudres dans une ambiance électorale déjà surchauffée entre les deux camps rivaux. En proclamant vainqueur Edgar Lungu, président sortant et porte-flambeau du Front patriotique, l’organe de gestion des élections était bien placé pour savoir que ces résultats ne seraient pas du goût des partisans de Hakainde Hichilema du Parti uni pour le développement national (Upnd) qui, depuis le début du processus n’ont cessé de multiplier des soupçons et des attaques. Ils n’ont pas hésité à parler de «manipulation de chiffres».

Info ou intox ? Ce qui est sûr, c’est que le plus dur semble commencer pour la Zambie. Si ce pays déjà miné par une crise économique sans précédent doit, à nouveau, faire face à une crise postélectorale, il faut craindre une remontée de la violence. Surtout qu’on avait déjà enregistré au moins trois morts au cours des tensions lors de la campagne électorale.

Lu 14370 fois Dernière modification le 24 août 2016 à 10:37

Sondage

Rien n'a été trouvé!

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé