Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

La deuxième promotion des élèves de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) pour le stage militaire au Groupement d’instruction des forces armées (Gifa) a quitté Ouagadougou, dans la matinée de ce dimanche 9 août 2020, pour Bobo-Dioulasso. Escortés au départ par la gendarmerie nationale, ils passeront 45 jours au Gifa.

850 énarques concernés par la deuxième session de stage militaire prévue du 10 août au 23 septembre 2020 sont attendus au Groupement d’instruction des forces armées (Gifa) à Bobo-Dioulasso. Les élèves de l’Enam de Ouagadougou et de l’Institut régional d’administration de l’Est basé à Fada ont quitté Ouagadougou ce 9 août 2020. Ils retrouveront, sur place à Bobo-Dioulasso, ceux de l’Institut régional d’administration des Hauts-Bassins.

Pour le Directeur général de l’ENAM, Dr Awalou Ouédraogo, la transformation de la fonction publique doit être liée à l’être humain. Et «c’est pour cela que l’Enam a estimé que la meilleure façon de contribuer à un changement radical de notre fonction publique, c’est d’assurer et s’assurer que les élèves qui sortent de l’Enam sont formés à la fois au savoir-faire et aussi au respect des valeurs les plus essentielles de notre pays», a soutenu le directeur général. 

Durant les 45 jours de stage militaire, les élèves partageront des valeurs dont le patriotisme, l’esprit d’équipe et la défense de l’intérêt général.

Ils seront également formés au secourisme, au maniement des armes «pour se protéger et protéger la Nation», a indiqué Dr Awalou Ouédraogo.

Le stage se déroulant dans un contexte de Covid-19, les élèves ont subi, au préalable, deux tests, respectivement en juillet et en août. Un seul cas a été enregistré à Fada N’Gourma, mis de côté pour une prise en charge.

Le directeur général Awalou Ouédraogo a salué l’équipe du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (Corus) pour son soutien.

Pour mémoire, c’est le 11 août 2019 que les énarques ont renoué avec la formation militaire au Gifa.