Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Au moins 11 personnes ont été tuées vendredi et plusieurs autres blessées, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu au marché de bétail de Namoungou, à une trentaine de km de Fada N'gourma (Est), rapporte un communiqué du ministère de l’Administration territorial du Burkina Faso.

Des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur les populations au marché de bétail du village de Namoungou dans la commune de Fada N'Gourma vendredi 7 août 2020 aux environs de 12 heures. 

Selon le Gouverneur de la région de l'Est, le colonel Saïdou Sanou, cité par le communiqué, «des individus armés dont le nombre n'est pas connu, ont fait irruption au marché de bétail du village alors que les populations menaient leurs activités de commerce. Ils ont alors ouvert le feu occasionnant plusieurs victimes».

Un précédent bilan faisait état d'une vingtaine de morts. Mais d’après le gouvernement, «une opération de ratissage tout de suite lancée par les forces de défense et de sécurité a permis de dénombrer 11 personnes décédées et 13 blessés -dont 7 graves- évacués au centre hospitalier régional de Fada N'Gourma». 

Les blessés les plus graves sont en cours de transfèrement à Ouagadougou.