Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©Mairie de Ouagadougou

SOCIETE

La Police Municipale de la Commune de Ouagadougou a scellé ce mercredi 9 octobre 2019, une villa située à Ouaga 2000, dont le garage sert d'entrepôt pour le stockage des déchets biomédicaux. Cette action de la police municipale est une mesure conservatoire en attendant que les services techniques de la mairie et du ministère de la santé se saisissent du dossier.

La société qui collecte ces déchets dans des cliniques et des hôpitaux n'a pas suivi la chaîne de traitement adéquat. Dans les incinérations elle ne prend pas en compte la protection des citoyens contre les risques de maladies. La découverte de cet entrepôt dans l'arrondissement 12 de la capitale a été possible grâce à la collaboration des citoyens qui ont alerté la police.

En rappel le traitement des déchets biomédicaux est régit par un décret. Il s'agit du décret Numéro 2008-009 du 10 janvier 2008 portant gestion des déchets biomédicaux. L'intéressé en agissant ainsi contrevient aux dispositions de ce décret et des lois sur l'hygiène publique, le code l'environnement et celui de la santé.

Département de la Communication et des Relations Publiques de la Commune de Ouagadougou