Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Une attaque contre le détachement militaire de Koutougou, dans la région du Sahel au Burkina Faso, menée par des hommes armés a coûté la vie à plusieurs militaires, selon un communiqué de l’Etat-major général des armées. 

«Au petit matin du 19 août 2019, le détachement militaires de Koutougou, (province du Soum) a été la cible d’une attaque d’envergure perpétrée par des groupes armés terroristes, annonce le communiqué. Le Bilan provisoire dressé par l'armée fait état de «plus d'une dizaine de militaires tombés» et de plusieurs blessés. 

En réaction, l'Etat-major général des armées dit avoir mené une vaste opération aérienne et terrestre de ratissage qui a permis de «neutraliser de nombreux assaillants». Avant de présenter ses condoléances, le chef d'Etat-major général des armées salue la «bravoure et la ferme détermination des hommes à défendre leur position» et rassure les populations qu'aucun «effort ne sera ménagé pour ramener la paix et la quiétude dans la zone.» 

Dans la nuit du 13 au 14 août 2019, quatre gendarmes avaient trouvé la mort dans l’explosion d’un engin piégé au passage d’un convoi sur l’axe Toéni-Loroni, dans la province du Sourou.

Le 15 août, trois policiers en route pour une mission de sécurisation d’un camp de réfugiés à Mentao, étaient tués dans une embuscade tendue par des hommes armés.