Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Image d'illustration

SOCIETE

Un individu armé a été abattu ce samedi 8 juin 2019 aux environs de 4 heures du matin par les éléments du poste de contrôle de la police nationale de Boromo (Province des Ballé/Région de la Boucle du Mouhoun). Selon la police, l’intéressé qui a d’abord été interpellé a tenté de s’y soustraire en prenant la fuite. C’est après des échanges de tirs avec ses présumés complices qui étaient en retrait qu’il a été abattu, les autres ont pris la fuite.

Selon le communiqué de la police nationale, les éléments du poste de contrôle, tôt le matin, ont aperçu des individus à bord de plusieurs motocyclettes.  « Les trouvant suspects, les policiers ont voulu vérifier leurs identités. Un premier individu interpellé a voulu se soustraire du contrôle en tentant de prendre la fuite et les autres qui étaient en retrait ont ouvert le feu sur le poste. Les policiers ont opposé une riposte et ont réussi à neutraliser le premier.  Il a été retrouvé en sa possession trois Kalachnikovs, plus de 300 munitions, trois tenues militaires (terre du Burkina) et divers autres  objets » précise le communiqué.

Une opération de ratissage qui serait toujours en cours en vue de retrouver les autres « fugitifs »a permis de découvrir entre autres du matériel abandonné constitués de plusieurs chargeurs pleins de munitions, une paire de rangers et une moto.