Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Selon cette dépêche de l’AIB, au moins sept personnes été ont blessées dans un accident de la route, impliquant un camion de marchandises, dans la nuit de mardi à mercredi sur la nationale N°22 Ouaga –Kongoussi.

L’accident est survenu à l’entrée de Kongoussi, autour de 3 heures du matin quand le camion de transport de marchandises a vu une de ses roues avant, s’éclater. Interrogé par l’AIB sur le lieu de l’accident, le conducteur du camion Abdoul Ganiou Kaboré a surtout indexé le mauvais état de la route.

« Vous savez que la route n’est pas bonne entre Malou et Kongoussi. Il y a de nombreux trous qui nous empêchent de circuler.  Nous étions chargés en direction de Djibo. Et arrivée en ces lieux, ma roue avant s’est éclatée et j’ai fini ma course hors de la chaussée. C’est déplorable parce que la route est défectueuse. Nous déplorons sept blessés qui étaient sur le marchandise et de nombreux dégâts matériels » a-t-il expliqué.

Les blessés ont été évacués à l’hôpital de Kongoussi et leurs vies sont hors de danger. Mais en attendant que la police de Kongoussi qui a fait le constat,  situe sur les vrais mobiles de l’accident, il a été recommandé la prudence aux usagers de la route.

En rappel, la route nationale 22 bitumée en 2007 a connu une dégradation excessive ces dernières années principalement sur le tronçon Malou-Kongoussi distant de 40 Km environ. Le 22 décembre 2017, le conseil des ministres a annoncé sa réhabilitation en béton bitumineux.