Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Une dizaine de terroristes ont été neutralisés dans la région du Sahel suite à l’attaque du poste de gendarmerie d’Inata dans la province du Soum par des individus armés. selon ce communiqué de l’Etat major général des armées, cette opération menée avec la collaboration de la Force Barkhane a permis aussi de détruire dix motos des terroristes.

Dans la nuit du 03 au 04 octobre 2018, le poste de Gendarmerie d’Inata dans le Soum a été attaqué par des individus lourdement armés. La prompte réaction des gendarmes, et l’appui aérien dépêché immédiatement sur les lieux par la Force Barkhane ont permis de neutraliser une dizaine de terroristes et de détruire dix (10) motos. 

Le bilan coté Forces Armées est d’un (01) gendarme décédé et un (01) blessé. 

Dans la matinée du 04 octobre 2018, lors d’une patrouille, un véhicule a sauté sur une mine sur l’axe Gayéri-Foutouri, dans la région de l’Est. Cette attaque a causé la mort de six (06) militaires et fait un (01) blessé. 

En ces douloureuses circonstances, le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées, aux compagnons d’armes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il salue la mémoire des soldats tombés sur le champ d’honneur et félicite la bravoure et le professionnalisme des unités. 

Tout en réaffirmant le ferme engagement des Forces Armées Nationales à poursuivre avec la même détermination la lutte contre le terrorisme, il exhorte le peuple burkinabè à faire corps avec son armée afin de vaincre les forces du mal.

 

Etat-major général des Armées