Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Image d'illustration

SOCIETE

Le gouvernement burkinabè et le comité d’organisation du Hadj 2018 ont dressé le bilan du hadj 2018. Ce qu’il faut retenir : le pèlerinage s’est bien déroulé en dépits de quelques difficultés selon cette information de l’Agence d’Information du Burkina.

Au cours du point de presse tenu le samedi 29 septembre 2018, les acteurs se sont donc félicités au vu du bilan de l’organisation du hadj 2018. Cité par l’Agence d’Information du Burkina (AIB), le ministre burkinabè en charge des cultes, Siméon Sawadogo a laissé entendre que cette année, l’Arabie Saoudite a accordé au Burkina Faso 8 143 visas comme quota officiel et 100 stickers (visas organisateurs). Il n’a pas manqué de saluer la contribution des transporteurs aériens burkinabè et saoudien qui ont pu convoyer les pèlerins sans problème majeur. 

Selon le comité d’organisation du Hadj, par cette organisation réussie, le pays des Hommes intègres s’est vu décerné le prix ‘’Moutarif 46’’ pour avoir été l’un des pays ayant le mieux organisé le Hadj 2018.  Note triste de ce hadj, le comité a indiqué le décès de 8 pèlerins burkinabè de suite de maladie.