Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Selon la radio Omega, la situation est tendue à Karangasso Vigué à 55 km de Bobo-Dioulasso. Au moins 200 personnes ont manifesté ce lundi 1er octobre dans la matinée.

Très mécontent, ces personnes ont exigé le départ du maire de la localité Saidou Sana, accusé de «rouler pour les koglweogo». Elles ont fermé la mairie et sont allées remettre la clé au préfet. Les forces de défense et de sécurité ont été déployées.

En rappel, le mercredi 12 septembre dernier, trois personnes dont le fils du chef de canton ont été tuées lors d’affrontements entre Dozo et Kolgwéogo autour de l’installation d’un quartier général de Koglwéogo. Selon de sources locales, des intérêts financiers, liés à l’existence d’un gros site d’orpaillage dans la commune rurale de Karangasso vigué, seraient la vraie raison des tensions.