Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Photo: FAIB

SOCIETE

Selon cette information publiée sur la page Facebook de la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB), deux pèlerins burkinabè sont décédés « en terre sainte » dans l’accomplissement du hadj. Malgré quelques difficultés, les Burkinabè « à l'instar des autres pèlerins ont pu accomplir les lapidations au grand Jamarat le 21 août 2018 ».

« Ils ont poursuivi les lapidations aujourd'hui (mercredi 22 août 2018, Ndlr) aux trois Jamarats (stèles symbolisant Satan). C'est le même acte qui sera répété demain et après demain, avant le retour à la Mecque pour le tawaf autour de la Kaaba et la marche entre Safa et Marwa » précise la FAIB.

En rappel, pour le Hadj 2018, les pèlerins burkinabè sont au nombre de 8143.