Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Selon plusieurs médias, 24 maliens et burkinabè ont péri ce jeudi 25 janvier 2018 dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule près de la ville de Boni, entre Mopti et Gao, dans le centre du Mali.

Nos confrères de RFI précisent que « le chauffeur du véhicule qui a sauté sur la mine connaît bien le trajet. Il conduit quasiment une fois par semaine depuis la Burkina Faso voisin des forains à la foire hebdomadaire de Boni ».

Un premier bilan avait fait l’état de 13 morts, mais le bilan s’est alourdi pour atteindre 24 selon RFI et 26 selon un témoin cité par radio Oméga. Aucun occupant du véhicule n’aurait survécu. Les victimes burkinabè seraient au nombre de sept en plus du conducteur. radio Oméga, les victimes en provenance de Djibo au Burkina Faso, se rendaient à la foire de Boni au Mali, une ville du centre du pays située dans la région de Mopti.