Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu cet après-midi, une délégation de parlementaires conduite par le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé. Elle a remis au chef de l’Etat, le rapport sur la tournée des députés dans les cinq régions les plus touchées par l’insécurité.

A l’issue de l’audience, le président Alassane Bala Sakandé a fait aux journalistes, une synthèse dudit rapport, contenant 19 recommandations et adopté à l’unanimité au cours d’une session plénière par 105 députés votants.

Dans ces recommandations, figurent le report des élections législatives d’un an, pour des raisons d’insécurité, de représentativité et de légitimité, mais le maintien de l’élection présidentielle au 22 novembre 2020 comme prévu.  « En maintenant l’élection présidentielle nous ne voulons pas tomber non seulement dans un vide institutionnel juridique, mais dans un terrorisme institutionnel également", souligne Alassane Bala Sakandé.

Concernant le report des élections législatives, le président de l’Assemblée nationale a relevé que l’article 81 de la constitution l’autorise. 

Le rapport recommande également le recensement des personnes déplacées internes pour une meilleure prise en charge, l’envoi des vivres dans les villages affectés par l’insécurité, le don de vivres aux familles d’accueil des personnes déplacées, la dotation des forces de défense et de sécurité en moyens.

En outre, le président de l’Assemblée nationale a abordé la question de la réconciliation nationale qui, selon lui, est un impératif pour le président qui sera élu le 22 novembre 2020.  

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir