Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

L’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, était chez le Premier ministre ce vendredi 28 février 2020. Li Jian est venu faire le point de l’évolution de la lutte contre le coronavirus à Christophe Joseph Marie Dabiré. Tout en rassurant le chef du gouvernement que cette épidémie est désormais sous contrôle, le diplomate a aussi soutenu que l’empire du milieu est toujours disposé à accompagner le Burkina Faso, pour faire face à cette menace qui sévit non seulement en Chine et qui se propage un peu partout dans le monde entier.

«L’épidémie du coronavirus est sous contrôle grâce à des mesures draconiennes prises par le gouvernement chinois», c’est la bonne nouvelle apportée par l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian, au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré.

Selon le diplomate, cette situation est due en grande partie à la batterie de mesures prises par son pays pour faire face à cette épidémie, notamment les contrôles stricts à la sortie et à l’entrée ou l’interdiction de quitter le territoire des provinces à l’instar de la province de Wuhan qui constitue l’épicentre de l’épidémie du coronavirus. Pour lui, toutes ces mesures ont grandement contribué à l’amélioration de la gestion de cette crise.

«Il y a déjà plus de 37 000 cas de guérisons. Les cas confirmés sont en-dessous de moins de 40 000, surtout au niveau des cas suspects qui sont autour de 2 000, alors qu’auparavant ce chiffre était colossal. Beaucoup de cas confirmés sont aussi en état de guérison. On espère qu’on va contenir et venir à bout de cette crise dans les prochains jours », a-t-il expliqué.

Les échanges entre les deux personnalités ont également porté sur la coopération sanitaire entre les deux gouvernements pour aider le Burkina Faso à prévenir ou à faire face à l’épidémie du coronavirus.

Et l’ambassadeur de préciser: «Les deux gouvernements ont justement travaillé à prévenir ce genre de risques de propagation du coronavirus. Depuis le début de la crise épidémique, l’ambassade de Chine a travaillé étroitement avec le ministère burkinabè de la Santé, mais aussi la représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Burkina Faso, en vue de mettre en place un dispositif de prévention, à sensibiliser la population burkinabè à bien se protéger contre ce virus, à travers les connaissances élémentaires pour éviter tout genre de risque de contamination».

Par ailleurs, il a indiqué que le gouvernement chinois va toujours accompagner le gouvernement burkinabè dans la prévention et la lutte contre le coronavirus pour que ce virus n’apporte pas d’impacts négatifs pour le développement économique et social du Burkina Faso.

«On est disponible et ouvert à apporter notre appui à nos amis africains et particulièrement au Burkina Faso, à toujours lutter ensemble contre ce virus qui sévit en chine, mais qui constitue une menace pour le monde entier», a ajouté Li Jian.

 

DCRP/Primature

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir