Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Au cours de la conférence de presse à l’issue de la rencontre des chefs d’Etat du G5 Sahel à Pau en France, le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé les priorités de l’organisation pour des résultats rapides et concrets sur le terrain.

Selon Roch Marc Christian Kaboré, l’action contre le terrorisme au Sahel repose sur quatre piliers qui doivent désormais guider l’action du G5 Sahel et de l’ensemble de ses partenaires dans le cadre de la lutte.

Il s’agit de coordonner l’ensemble des opérations des forces sur le terrain et les concentrer sur le fuseau centre contre l’EIGS (l’Etat islamique au grand Sahara), de renforcer les capacités des armées nationales, de restaurer l'autorité de l'Etat sur l’ensemble des territoires nationaux, et de travailler au développement dans le cadre de l’initiative P3S.

Tout compte fait, l’appui de tous les partenaires est indispensable. Et le G5 Sahel sait compter sur la coalition internationale qui «regroupe les pays du G5 sahel, la France, l’Union africaine, l’Union européenne et tout autre partenaire qui souhaite y participer», a dit le président en exercice du G5 Sahel.

«Il nous faut des résultats probants rapides, parce que nous jouons la crédibilité de chaque pays ici présent, et la crédibilité de la coalition de façon générale», a rappelé Roch Marc Christian Kaboré, au cours de la conférence de presse.

Pour le président français Emmanuel Macron, la présence de la France au Sahel vise deux objectifs: participer à la lutte contre le terrorisme, une menace qui ne reste jamais locale, et permettre aux pays du Sahel d’assumer leur pleine souveraineté sur le territoire.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir