Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce dimanche après-midi avec les maires et les députés du Burkina Faso, autour des préoccupations des collectivités territoriales.

Cette rencontre entre les parlementaires, les maires et le président du Faso, intervient à l’issue des 16e Journées de la commune du Burkina Faso, tenues du 21 au 23 novembre 2019 à Manga dans la région du Centre-sud.

Elle a servi de cadre d’échanges entre le chef de l’Etat et les élus locaux, sur les préoccupations des collectivités territoriales du Burkina Faso, relatives au transfert des compétences et des ressources aux communes, afin de leur permettre de mieux fonctionner.

Tout en louant les efforts des services déconcentrés de l’Etat, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso, Armand Roland Pierre Béouindé, a souhaité que le président du Faso ait une attention particulière sur les préoccupations des collectivités.

« J’ai instruit le ministère en charge des finances pour que cette question de régulation des budgets de 2020 puisse être réglée, quitte à faire des avances dès le mois de février, afin de permettre aux mairies de fonctionner », a soutenu le président du Faso.

En ce concerne le transfert de personnel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé que le ministère en charge de l’Administration territoriale est en train de travailler pour permettre le redéploiement du personnel de l’Etat au sein des collectivités.

Les élus locaux ont réaffirmé leur soutien et leur adhésion à la vision et à l’action du président du Faso, et leur fidélité à la Nation, pour le développement du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir