Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

image d'archives

POLITIQUE

Dans ce communiqué de presse, l’Union pour le progrès et le changement (UPC)  se prononce sur l’attaque du convoi de la mine d’or de Semafo le mercredi 6 novembre dernier qui a fait 38 morts. 

A travers un communiqué de presse du gouverneur de l’Est, l’Union pour le Progrès et le Changement a appris avec une très grande consternation, l’attaque d’un convoi transportant des travailleurs de la mine d’or « SEMAFO S.A. » sur l’axe Ougarou-Boungou. 

Cette attaque, selon le communiqué, a causé d’énormes pertes en vies humaines et des blessés. 

L’UPC s’incline devant la mémoire des disparus tout en présentant ses sincères condoléances à toute la nation éplorée, et souhaite que les blessés recouvrent au plus vite la santé.

Au regard de l’ampleur du drame, l’UPC constate que notre pays est plus que jamais menacé dans ses fondements. Elle appelle une fois de plus le pouvoir MPP, à prendre toutes les initiatives et mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens.

Que Dieu veille sur notre chère patrie !

Vive le peuple burkinabè, un et indivisible ! 

Ouagadougou, le 07 novembre 2019

Le Premier Vice-président de l’UPC

Denis NIKIEMA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir