Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Image d'archives

POLITIQUE

Le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou a appelé ce jeudi 5 septembre 2019, «à ne pas porter atteinte au crédit des médias publics», au moment où ces organes connaissent des perturbations de programmes, en raison d’une crise larvée. Une dépêche de l'AIB.

«Les questions de plateformes (revendicatives) sont très importantes. Mais il faut trouver le juste milieu pour ne pas porter atteinte au crédit des médias (publics)», a déclaré jeudi le ministre de la Communication Remis Fulgance Dandjinou.

Depuis le 19 août dernier, les journalistes des médias publics travaillent selon les horaires de la Fonction publique, ce qui perturbe les programmes qui doivent être diffusés en direct après 16h ou pendant les week-ends.

Ce changement intervient après des négociations non encore abouties entre le Syndicat national des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) et le gouvernement, à propos d’un changement de statut des médias publics réclamé par le SYNATIC.

«Je les appelle à savoir raison gardée parce que la lutte est importante. Mais les préservations des acquis sont (aussi) importantes», a ajouté le ministre Dandjinou.

M.Dandjinou s’exprimait à l’occasion du Conseil d’administration du secteur du secteur ministériel(CASEM) qui réunit plusieurs cadres du département de la communication.

Le ministre a souligné   que les négociations entre les différents acteurs syndicaux et le gouvernement doivent se poursuivre pour trouver «une solution à une crise qui n’a que trop durée».

Pour lui, cette crise porte préjudice à l’image des médias, mais également en termes de services rendus au public burkinabè dans l’accès à l’information.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir