Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu une délégation malienne conduite par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Division Ibrahima Dahirou Dembélé. Cette délégation est venue présenter les condoléances des autorités maliennes au Burkina Faso, suite à l’attaque du détachement militaire de Koutougou et exprimer la solidarité et l’engagement du peuple frère malien dans la lutte contre les groupes terroristes au Sahel.

Le lundi 19 août dernier, le détachement militaire de Koutougou a fait l’objet d’une attaque par des groupes armés terroristes. Cette attaque, faut-il le préciser, a fait plusieurs morts au sein des Forces de défense et de sécurité (FDS). Pour exprimer leur solidarité au peuple burkinabè, les autorités maliennes ont dépêché une mission au Burkina Faso. « Le peuple burkinabè a été victime d’une attaque lâche et ignoble, qui a causé la perte de plusieurs de nos compagnons d’armes. Je voudrais présenter les condoléances de Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, Président du Mali, du Premier Ministre Dr Boubou Cissé, de tous les membres du gouvernement et du peuple malien au peuple frère du Burkina Faso » a confié à la presse le ministre Dembélé, à l’issue de l’audience avec le Chef du Gouvernement burkinabè.

En effet, les pays du Sahel font face ces dernières années à des attaques terroristes récurrentes comme ce fut le cas à Koutougou. Le ministre malien de la défense a tenu à exprimer le soutien et l’engagement du peuple malien aux côtés du Burkina Faso dans cette lutte contre l’extrémisme violent. À en croire le Général Dembélé, des opérations conjointes sont en cours au niveau des frontières entre les deux pays dans le cadre de cette lutte. « Actuellement nous avons une opération sur le terrain au niveau des frontières entre les deux pays appelé Kapidgou Oryx. Nous sommes en train, avec mon homologue du Burkina Faso, d’évaluer cette opération et renforcer nos capacités, mutualiser nos moyens afin d’arriver à bout de ces groupes terroristes ».

DCI/Premier ministère

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir