Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a accordé en fin de matinée, une audience au commandant sortant de la Force conjointe du G5 Sahel, le général Hanena Ould Sidi de Mauritanie. Il était accompagné de son successeur, le général nigérien Oumarou Namata Gazama.

« Je suis en fin de mission au niveau de la Force conjointe du G5 sahel, je suis donc venu dire au revoir au président du Faso et lui présenter mon successeur, le nouveau commandant de la force, le général Oumarou Namata Gazama » a déclaré à l’issue de l’audience, le général Hanena en poste depuis juillet 2018.

Cet entretien avec le président en exercice du G5 Sahel a été également une occasion pour le commandant sortant de faire le point de sa mission à la tête de la Force conjointe. « On a fait un compte rendu des activités et du mandat passé au président du Faso. Nous avons aussi évoqué les problèmes qui continuent de se poser au niveau de la Force conjointe, pour lesquelles des solutions urgentes doivent être trouvées » a souligné le général Hanena Ould Sidi.

En termes de bilan de son passage au commandement de la Force conjointe du G5 Sahel, le général mauritanien a noté « avec satisfaction », la mise en place d’une chaîne de commandement courte, l’instauration d’une discipline forte, la présence permanente de troupes dans les zones sensibles, le renforcement des liens entre la force et les populations, et l’existence d’un système de renseignement efficace.

Le commandant sortant a annoncé la poursuite des opérations conjointes. « Une planification trimestrielle a été déjà faite et le commandant entrant va donner des instructions pour que le travail de planification continue afin que les opérations de ce trimestre soient menées comme elles ont été planifiées » a relevé le général Hanena Ould Sidi.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir