Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’UEMOA ont réaffirmé, vendredi dans la soirée à Abidjan, « leur engagement politique à mettre en œuvre l’ECO », la future monnaie unique de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’était à l’issue des travaux de la 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA.

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux de la session d’Abidjan, les chefs d’Etat ont dit leur détermination à poursuivre la mise en œuvre de la monnaie unique. 

Pour y parvenir, les pays membres de l’Union préconisent l’approche graduelle avec les pays qui respectent les critères de convergence. A cet effet, ils ont exhorté les autres pays à poursuivre les réformes nécessaires pour se conformer aux critères. Le président ivoirien Alassane Ouattara a été mandaté par ses pairs de l’UEMOA pour conduire les pays l’union vers l’ECO.

Un des actes forts de la conférence des chefs d’Etat a été également la modification des dispositions du Traité de l’Union du 20 janvier 2007. A travers cette modification, les chefs d’Etat veulent doter le conseil de l’épargne public et des marchés financiers, d’une dénomination en phase avec les missions de l’organe de régulation du marché financier au plan international. Au terme de cette modification le conseil de l’épargne public et des marchés financiers devient la Haute autorité des marchés financiers 

En outre, les chefs d’Etat qui se sont réjouis du lancement du mécanisme de financement des PMI-PME, ont décidé de maintenir 0,80% le taux de prélèvement communautaire de solidarité.

Sur le plan sécuritaire, les pays membres de l’UEMOA, tout en condamnant « vigoureusement » les attaques terroristes au Burkina Faso, au Mali et au Niger, ont réaffirmé « leur solidarité » envers ces pays.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir