Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré prendra part ce 7 juillet 2019 à Niamey au Niger, au 12e sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA). 

Ce sommet va porter sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). Cette rencontre va s’ouvrir par des échanges à huis-clos, où les chefs d’Etat vont notamment procéder à l’examen du rapport du président nigérien, Mahamadou Issoufou, leader désigné pour la promotion de la ZLECAf, à l’examen et à l’adoption des projets de décisions et du projet de déclaration de la 12e session extraordinaire de la conférence de l’Union africaine.

La ZLECAf, qui sera opérationnalisée à Niamey est un marché estimé à plus d’un milliard d’habitants.

En amont des travaux de l’UA, le président du Faso prendra la parole le 6 juillet 2019 lors d’un panel de haut niveau sur le thème : « le fardeau du cancer en Afrique ». Cette rencontre est co-organisée par le gouvernement du Niger, l’épouse du président nigérien, Dr Lalla Malika Issoufou, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la commission de l’Union africaine.

Direction de la communication présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir