Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a présidé à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo, la cérémonie d’ouverture du colloque international sur le centenaire du Burkina Faso, placé sous le thème : « De la création de la Haute-Volta à la construction de l’Etat-nation burkinabè : leçons et défis ». 

Dans son discours d’ouverture du colloque, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation, et de la cohésion nationale, Siméon Sawadogo, a noté que la commémoration du centenaire de la création du Burkina Faso est organisée pour rappeler notre mémoire collective, la confronter et exalter la cohésion socale.

Selon le professeur Magloire Somé, président de la commission colloque et conférence, des communications sont prévues autour quatre principaux axes. Le premier axe va porter sur l’évolution de la politique coloniale de la France de la fin du XIXe siècle à 1919, le deuxième sur la gouvernance administrative de la France en Haute-Volta de 1919 à 1932. Le troisième axe va concerner l’exploitation économique et l’héritage colonial sur le plan social et la culture matérielle de 1919 à 1947. Enfin le quatrième axe portera sur l’émergence d’une élite africaine porteuse de modernité certes, mais promotrice de la culture africaine à travers la littérature et médiatrice dans la construction du savoir ethnologique dans l’entre deux guerres.

Le Pr Magloire Somé et le président de l’Université Ouaga1Pr Joseph Ki-Zerbo, le Pr Rabiou Cissé ont au cours de cette cérémonie, témoigné leur gratitude au président du Faso, pour son engagement dans la promotion du capital humain. Accepter de patronner cette cérémonie, est pour le Pr Somé, une preuve qu’il marque un intérêt particulier pour l’histoire, la culture et la promotion de la science. Et le Pr Rabiou Cissé de remercier le président du Faso, pour sa disponibilité et son engagement sans faille pour nos universités.

Ce colloque international qui va durer 72 heures, est animé par d’éminents professeurs venus de six pays à savoir, la Côte d’Ivoire, le Mali, la France, le Canada, les Etats unis d’Amérique et le Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir