Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le général de gendarmerie Djibril Bassolé, cerveau présumé du putsch contre les autorités de la Transition en 2015, a été évacué ce jeudi 6 mars 2019 en Tunisie pour des soins, informe un communiqué du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernent.

En Tunisie, l’ancien ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso qui était actuellement jugé dans le dossier du putsch avec plus de 80 autres personnes va recevoir, selon le communiqué, «des soins appropriés comme recommandés pars ses médecins traitants.»  

«Cette évacuation participe de la volonté du gouvernement de veiller au respect des droits des personnes accusées et de s’assurer que les conditions sont réunies afin que chaque accusé puisse répondre de ses actes et participer ainsi, la pleine et entière manifestation de la vérité», conclut le communiqué. 

L’ancien ministre burkinabè des Affaires étrangères, jugé actuellement pour le putsch manqué de 2015, était gravement malade et son état de santé ne cessait de se dégrader, selon ses proches.

Il souffrirait d’une maladie cardio-vasculaire qui a nécessité plusieurs hospitalisations dans des structures sanitaires de Ouagadougou. Il avait plusieurs fois demandé à se rendre à l’étranger pour une meilleure prise en charge.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir