Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©Challenges

POLITIQUE

A compter de ce 28 février 2019, il n’est plus possible pour les populations civiles d’acheter des armes à feu. Le ministère de la sécurité, via un communiqué, a annoncé que « la délivrance des autorisations d’achat d’armes à feu civiles est suspendue ».

Cette mesure, selon le département en charge de la sécurité, a été prise « au regard du contexte sécuritaire actuel et afin de faciliter la prise de mesures idoines pour lutter contre la circulation illégale des armes légères et de petit calibre ».

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à une menace terroriste sans précédente. Les nombreuses attaques terroristes ont causé plusieurs morts dans les rangs des civils et des forces de défense et de sécurité. L’Etat d’urgence a été décrété le 31 décembre 2018 dans 14 provinces du pays. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir