Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Présente à Ouagadougou dans le cadre de la 26e édition du Fespaco, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a rendu, en début d’après-midi, une visite de courtoisie au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

« J’ai salué l’engagement du pays, la constance dans cet engagement même dans les situations les plus difficiles pour tenir ce festival, pour accueillir le monde entier et pour mettre à l’honneur les cinémas africains », a déclaré Mme AZOULAY à sa sortie d'audience. Elle dit avoir aussi abordé avec le président du Faso, la matinée consacrée aux femmes et au cinéma, organisée plutôt ce mardi matin.

Audrey AZOULAY a ainsi félicité le Burkina Faso pour les efforts dans la promotion de la diversité culturelle. L'organisation du FESPACO traduit, selon elle, l’engagement du pays pour les cinémas de l’Afrique. 

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation la science et la culture a exprimé la volonté d'accompagner davantage le Burkina Faso dans sa politique ambitieuse de formation. « Nous avons parlé notamment de la formation à travers les technologies numériques pour de nouveaux projets de coopération ainsi que de formation des enseignants », a précisé la directrice générale.

Mme AZOULAY dit également avoir évoqué avec le président Kaboré, le sujet du multilatéralisme et la nécessité d’une coopération internationale sur les grandes questions qui concernent le monde notamment la région du Sahel.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir