Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Colonel-major Moïse Minoungou a été nommé ce 10 janvier 2019, chef d'état Major général des armées. Il remplace à ce poste de patron de l’armée burkinabè, le Général de brigade Oumarou Sadou. 

Le nouveau promu a été par ailleurs élevé par le président du Faso au grade de Général de brigade. Moïse Minoungou était précédemment le Commandant du Groupement Central des Armées.

BIOGRAPHIE

Né le 27 février 1960 à Ouagadougou, le nouveau CEMGA est un ancien pensionnaire du Prytanie militaire du Kadiogo (PMK), promotion 1972-1981. Ses études l’ont ensuite conduit au Maroc, précisément à l’Académie royale de Meknès où il a décroché un diplôme de chef de section. Il complètera son cursus avec des formations militaires en France et au Mali. Le désormais général Minoungou a, par ailleurs, participé à plusieurs manœuvres militaires sous régionales et internationales au Mali, au Togo et au Bénin.

Source : SIDWAYA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir