Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience dans la matinée, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, Jean-Yves Le Drian. Au cœur des échanges, la coopération bilatérale, mais également la question sécuritaire.

La relation entre la France et le Burkina Faso est empreinte de confiance a fait savoir le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères à l’issue de son audience. « Ce qui me frappe le plus c’est la qualité de la relation, c’est la confiance, c’est l’engagement mutuel » a-t-il dit. M. Le Drian a déclaré que la France est disponible pour accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme. « J’ai redit au président Kaboré combien la France était disponible pour aider à la sécurisation de ce pays qui nous est très cher. Nous avons déjà une assistance militaire et technique. Il y a eu un moment où les autorités du Burkina ont trouvé nécessaire que Barkhane intervienne, ce qui a été fait. Nous sommes en assistance à la force conjointe du G5 », a expliqué Jean-Yves Le Drian.

Outre la question sécuritaire, le ministre français a évoqué avec le chef de l’Etat burkinabè, des questions liées au développement, comme l’opération "Développement des trois frontières » (Mali, Burkina Faso et Niger) où la France a promis une enveloppe financière de dix millions d’Euros. 

Jean-Yves Le Drian a également fait avec le président Roch Marc Christian Kaboré, le point des engagements du président français Emmanuel Macron lors de sa venue à Ouagadougou, dont un des actes forts est la construction de la Maison de la Jeunesse et de l’Innovation, inaugurée ce matin. Par ailleurs, le ministre Français des Affaires étrangères, dit être venu préparer la visite officielle du président du Faso, prévue le 17 décembre 2018. « Ce sera l’occasion de conforter ensemble les actions dont nous avons parlées » a-t-il fait savoir.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir