Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso portant sur la présentation de la plateforme de redevabilité « Présimètre » en marge de la 73e Assemblée général de l’Onu. Pour cette session spéciale, le Promoteur du Présimètre, Luther Yaméogo, a reçu la reconnaissance publique du représentant spécial de l'union européenne, Mr Stavros Lambrinidis et les ovations de l'assemblée présente à cette session spéciale. 

En marge de la 73e Assemblée générale de l'ONU (Nations Unies) ce mois de septembre 2018 à New York,  S. E.M. Alpha Barry, Ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Burkina Faso présente l'expérience du Burkina Faso en matière de promotion et de protection des Droits de l'Homme, à travers l'outil "Présimètre".   Le " PRESIMETRE" est un outil en ligne soutenu par l'Union européenne (UE) pour renforcer la redevabilité du secteur public au Burkina Faso

L'Union Européenne a inscrit à l'agenda de l'Assemblée Générale des Nations Unies #UNGA73-2018, une session spéciale pour distinguer et promouvoir des initiatives exemplaires ayant un effet positif sur les droits humains, la participation citoyenne et la redevabilité. Il s'agit de démontrer qu'au-delà de l'habituel sombre  tableau des droits humains, des expériences réussies méritent d'être valorisées et passées à l'échelle. 

Le Présimètre a ainsi été nominé par le Rapporteur Spécial de l'Union euroépenne (UE)  sur les droits humains, pour sa contribution significative au contrôle citoyen de l'action publique au Burkina Faso et présenté à New York, le Jeudi 27 Septembre 2018. 

Les présences du Secrétaire général des Nations Unies M. Antonio Guterres, de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Mme Michelle Bachelet, de la Haute Représentante et vice-présidente de la Commission -européenne Mme Federica Mogherini et du rapporteur spécial de l'union européenne pour les droits de l'homme,  en ont rehaussé l'importance et l'éclat. Bien que portées pour la plupart par des réseaux de la société civile, ces #GoodHumanRightStories ont été présentées par les Ministres des affaires étrangères des 13 pays dont les expériences ont été plébiscitées, en présence des promoteurs et représentants.

Il s'agissait en effet de reconnaître et encourager le nécessaire dialogue des acteurs de la gouvernance démocratique, en respectant les principes d'indépendance, d'influence politique par le plaidoyer et la subsidiarité.  Pour le Burkina Faso, le Ministre Alpha Barry-MAEC, a présenté l'exemple de la redevabilité en marche au Burkina Faso, portée par la société civile grâce au Présimetre et à l'expertise de Diakonia/CODEL, avec l'appui de la délégation de l'union européenne, de la Suède et de la Suisse. 

Le Promoteur du Présimètre, Luther YAMEOGO, a reçu la reconnaissance publique du représentant spécial de l'union européenne, Mr Stavros Lambrinidis et les ovations de l'assemblée présente à cette session spéciale. Sur le chemin de la co-construction d'une société de justice, la démocratie reste le meilleur monde des droits humains et la redevabilité au cœur de la bonne gouvernance. Le partenariat des acteurs pour un Gouvernement ouvert et une Gouvernance vertueuse reste le levain d'une démocratie à haute intensité citoyenne, fondée sur l'état de droit et l'aspiration  des femmes et des hommes à une vie digne. C'est l'engagement du Peuple burkinabè pour un développement démocratique fondé sur l'équité qui est à nouveau reconnu de même que celui de la Communauté Internationale à l'accompagner dans sa trajectoire vers le futur désiré.

Le PRESIMETRE est en effet une plate-forme en ligne de renforcement du suivi des politiques publiques, par les citoyens. Cette plate-forme  a été créée à la suite des élections présidentielles et législatives de novembre 2015, lorsque le Burkina Faso s'est engagé, avec la contribution d'une société civile très participative, à renforcer sa gouvernance pour mieux répondre aux attentes des citoyens. 

Ainsi, le "PRESIMETRE est, une plateforme numérique de partage d’informations, qui suit constamment la mise en œuvre des politiques prioritaires du gouvernement burkinabè : l'éducation, la santé, l'eau, l'hygiène et l'assainissement, la sécurité alimentaire et la sécurité au sens large. Cette plate-forme novatrice est soutenue par l'Union européenne (UE) et la Suède via l'ONG Diakonia.

Elle permet d'évaluer les résultats obtenus par les autorités et promeut un dialogue direct entre les citoyens et les pouvoirs de l'Etat afin de corriger les dysfonctionnements éventuels. Le "PRESIMETRE" a reçu, en décembre 2017,  le Prix "Numérique et Transparence", octroyé par Transparency International et CFI-Médias.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir