Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le vendredi 2 mars, l’ambassade de France a été la cible d’une attaque terroriste en simultanée avec l’Etat-major général des armées du Burkina Faso. Lors d’une visite sur le lieu d’attaque d’une délégation gouvernementale burkinabè conduite par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce samedi 3 mars 2018, le diplomate français a réaffirmé la volonté de son pays de rester aux côtés du Burkina Faso pour  lutter contre ce phénomène.

«Nos deux pays ont été visés, c’est dire que le symbole est très fort et que le terrorisme essaye de nous diviser. C’est évidemment ce qu’il n’arrivera pas. Le président français, Emmanuel Macron a appelé hier -jour de l’attaque-  son homologue burkinabè pour lui traduire sa solidarité et présenter ses condoléances face aux personnes qui sont décédées. Je rends un hommage tout particulier au gendarme qui assurait la sécurité aux environs de l’ambassade. Notre objectif ne changera absolument pas: il reste celui d’être aux côtés du Burkina Faso dans cette guerre contre les groupes terroristes dont on voit qu’ils reculent devant absolument rien et dont les moyens deviennent de plus en plus violents, ce qui renforce encore notre volonté d’agir ensemble», a fait savoir l’ambassadeur de France, Xavier Lapeyre De Cabanes.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir