Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Implémenter un système d’information mutualisé au profit des acteurs de la lutte contre l’insécurité et construire un tableau de bord dynamique permettant d’accéder, de manière sécurisée, à des informations fiables dans les meilleurs délais et favoriser la prise de décisions appropriées. Ce sont, entres autres, les principaux objectifs du projet d’Identification, de Rapprochement et d’Analyse de Police (IRAPOL).

Lancé le 15 janvier 2015, cet outil informationnel global sur lequel repose la stratégie nationale de sécurité intérieure a permis, en trois ans de vie ,d’engranger des résultats qualifiés de satisfaisants par la quasi-totalité des intervenants à la sympathique cérémonie qui a eu pour cadre, la cour du Commissariat Central de Police de Ouagadougou.

Et pour cause: 361 647 requêtes ont été traitées ; 75 232 affaires de police judiciaires enregistrées dont 223 affaires relatives à des actes terroristes; 17 377 personnes enregistrées dont 258 pour fait de terrorisme ; 55 057 engins, 5 494 armes.

La liste n’est pas exhaustive.

On comprend alors assez aisément toute la satisfaction du Ministre de la Sécurité qui présidait la cérémonie et qui a, au nom du gouvernement burkinabé, exprimé ses vifs remerciements à l’Union Européenne pour cet appui conséquent et pour sa coopération exemplaire.

Il a aussi exprimé toute sa gratitude au Chef de la Délégation de l’Union Européenne pour son implication personnelle et son engagement au côté des autorités burkinabé.

Il est à noter que l’appui de l’Union Européenne à IRAPOL qui était de l’ordre de 410 108,45 euros pour la première phase du projet passera à un peu plus de 3 millions d’euros pour la phase 2.

L’annonce a été faite par le chef de la Délégation de l’Union Européenne, Jean Lamy dans le discours qu’il a prononcé à l’occasion. Toute chose qui devraient permettre à nos Forces de Sécurité Intérieure d’accomplir aisément leur mission de police judiciaire avec diligence, efficacité et du même coup, réduire à terme, le taux de criminalité dans notre pays.

C’est pourquoi Clément P. Sawadogo a remercié la Coordination du Projet d’Appui au Renforcement de la Sécurité Intérieure au Burkina (PARSIB) pour la bonne coordination des soutiens qui ont été engrangés sous la direction et le leadership du Ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso, Simon Compaoré dont il a aussi salué l’abnégation à la tâche.

Il est à noter que les participants à la cérémonie ont eu droit à la visite du fichier IRAPOL, une démonstration technique précédée du visionnage d’un publi-reportage sur IRAPOL.

DCPM/MS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir