Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Les travaux du deuxième Conseil d'Administration du Secteur Ministériel(CASEM) 2017, du Ministère de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation ont débuté ce vendredi matin dans la salle de conférence du Conseil régional de Kaya.

Plus de 200 cadres de l'administration centrale et déconcentrée du MATD prennent part à cette session qui se tient sous le thème "la mise en oeuvre du cycle 3 de la Décentralisation: Enjeux et perspectives".

Au menu de la rencontre, communication et échanges sur le thème du CASEM, la présentation du projet de rapport d'activités 2017 et du programme d'activités 2018. C'est le Ministre de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de la rencontre en présence du Secrétaire d'État chargé de la Décentralisation, Alfred Gouba et des autorités régionales.

Dans son allocution, le ministre a indiqué que ce deuxième CASEM intervient dans un contexte politique ou les exigences stratégiques et opérationnelles ont commandé la scission du MATDSI en deux ministères. Il a félicité les acteurs pour les résultats déjà engrangés, malgré une année difficile marquée entres autres par la mise en oeuvre tardive des crédits budgétaires suite à cette scission.

Sur le thème, Siméon Sawadogo a précisé que "Ce cadre donne l'opportunité tout en échangeant sur les performances réalisées par notre ministère au titre du troisième trimestre de l'année 2017, d'affuter nos armes pour les défis qui nous attendent en 2018."

Au titre des défis, on peut citer entre autres, la mise en oeuvre des nouveaux référentiels de la décentralisation, l'organisation de l'administration du territoire, l'accompagnement technique et financier des collectivités territoriales.

DCPM/MATD

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir