Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Image d'illustration

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs du transport routier(Fenat) au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 31 décembre 2018, a annoncé  un réajustement des tarifs de transport à partir de ce 5 janvier  2019.

« Chaque compagnie en raison des charges auxquelles elle fait face va réajuster ses tarifs à partir du 5 janvier 2019 » a fait comprendre la fédération. La raisons avancée par les transporteurs est le  non-respect des accords conclus entre leur corporation et le gouvernement, suite à la hausse du prix du carburant en novembre dernier.  En sus du réajustement, la Fenat a décidé de suspendre la desserte de toutes les localités du pays pour 72h à compter du 7 janvier 2019.

En rappel, le gouvernement burkinabè avait pris l’engagement de prendre des dispositions pour éviter que l’augmentation du prix des hydrocarbures opérée en novembre dernier n’ait de répercussion sur les prix des produits de grande consommation et sur les tickets de transports. Dans cette optique, le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba avait eu des échanges avec l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (Otraf) ainsi que la Fédération nationale des acteurs du transport routier du Burkina (Fenat), le  lundi 19 novembre 2018. 

A l’issue des échanges, les transporteurs avaient pris l’engagement de ne pas répercuter la hausse de 75 F CFA du prix du litre d’essence et de gas-oil sur les tarifs du transport des hydrocarbures et des personnes. Mais, ce lundi 31 décembre, les acteurs du transport routier ont annoncé un réajustement des prix de transport à partir du 5 janvier 2019. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir