Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

A partir de ce vendredi 9 novembre 2018, le  prix du litre du carburant à la pompe connaîtra une hausse de 75 F CFA sur l’ensemble du territoire burkinabè. Cette augmentation va concerner l’essence « Super » et le « gasoil ». C’est ce qui ressort du Conseil du ministre tenu ce jeudi 8 novembre 2018.

Avec cette augmentation de 75 F CFA, le prix du litre du Super 91 qui était de 602 F passe à 677 F CFA et le prix du litre du gasoil passe de 526 F à 601 F CFA. 

Selon les explications du ministre porte parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, cette augmentation s’inscrit dans le cadre d’un décret relatif à la sécurisation de l’approvisionnement du Burkina Faso en hydrocarbures. « Il s’agit d’un schéma d’apurement de la dette de l’Etat vis-à-vis de la Sonabel, de l’adoption d’un mécanisme de réajustement des prix des hydrocarbures à la pompe et la décision d’augmenter le prix du « Super » et du « Gasoil » de 75 FCFA par litre pour compter de demain vendredi 9 novembre 2018 » dit le compte rendu du Conseil des ministres.

En rappel, le 11 mai 2016, les prix du carburant avaient été revus à la baisse de 50 F CFA.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir