Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

SPORT

A 36 ans le joueur de Horaya, en Guinée met fin à sa carrière internationale. Il s'est exprimé sur sa page Facebook. 

«J'ai eu l'honneur d'être reçu par son Excellence Monsieur Aristide Bancé, Président du Faso», commence Aristide Bancé. «En sa qualité de premier capitaine de l'équipe nationale les étalons, j'ai tenu à lui témoigner ma gratitude pour tout ce qu'il fait pour le football Burkinabè. J'ai aussi profité de ces instants pour lui annoncer officiellement, mon intention de mettre fin à ma carrière internationale, la fin de mon aventure avec les Étalons du Burkina et lui remettre définitivement mon numéro porte-bonheur "15"», annonce-t-il.

Il s’est souvenu ensuite des bons moments passés au sein de la sélection nationale. «C'était une fierté pour moi de porter les couleurs de l'équipe nationale. Nous avons passé de rudes comme de bons moments. Nous avons vibré ensemble deux belles CAN, celle de 2013 et de 2017 couronnées par 2 médailles, l'argent et le bronze. Des moments qui resteront à jamais les meilleurs de ma vie», dit-il.

Avec une pensée pour les dirigeants du secteur du football au Burkina Faso et pour les supporters, il a donné rendez-vous pour d’autres challenges. «Nous nous reverrons certainement sous un autre "angle footballistique" dans les années à venir et pour cela j'aurai besoin de beaucoup de concentration et de vos prières. En attendant je vais me consacrer avec mon club Horoya avec qui j'ai de beaux projets», conclut le joueur en souhaitant bon vent à l'équipe nationale.

C’est en 2000 qu’il fait ses débuts au Stade d’Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il a porté le maillot d’une vingtaine de clubs en Afrique ou en Europe et été sélectionné 79 fois avec les Étalons.   

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir