Aujourd'hui,
URGENT
Football: la CAN au Cameroun va se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022.
Burkina : le gouvernement règlemente l’achat et l’utilisation des drones civils.  
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Burkina: le couvre-feu prorogé de 60 jours dans la région de l’Est.
Niger: tentative de coup d'état à 48 heures de l'investiture de Mohamed Bazoum, le président élu.
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 

©RTB

SPORT

Le meeting international d’athlétisme de la ville de Ouagadougou (MIAVO) tenu le vendredi 9 août 2019 au stade du 4-août a connu la participation de 4 pays voisins et une cinquantaine d’athlètes. Le Burkina s’en sort bien avec 6 médailles d’or sur 9 possibles. Synthèse de la RTB.

Pour une compétition test, s’en est une pour les athlètes burkinabè et de la sous-région qualifiés pour les Jeux africains de Rabat au Maroc. En effet, lors du meeting international d’athlétisme de la ville de Ouagadougou (MIAVO), le Burkina a raflé 6 médailles d’or sur 9.

Mariam Bancé est la première à offrir une médaille d’or au Burkina après sa victoire au 100 m dames en 11″89. La Ghanéenne Agyamnag Katé et Fatoumata Koala complètent le podium dans cette catégorie.

Au 200m Agyamnag Katé tient sa revanche en 23″80 devançant Mariam Bancé sur la ligne d’arrivée contre 24″11. Rokia Fofana ferme la marche du podium.

La 2e médaille d’or burkinabè est venue de Salam Ouédraogo au 110 haie avec une performance de 15″17. Khaled Ouédraogo et Abdramane Simporé sont respectivement 2e et 3e de la discipline.

Au 400m haie, le record du meeting qui est de 52″07 n’a pas été battu, la médaille d’or de l’épreuve 2019 Irené Bado, n’ayant fait que 53″22. Le Malien Gaoussou Coulbaly avec ton temps de 54″57 est 2e et Abdramane Simporé 3e en 56″83.

Au 100m garçons, le Ghana ne laisse aucune chance au Burkina. Benjamin Azamati coiffe sur la ligne d’arrivée Idrissa Compaoré en 10″42. Pierre Claver Kamelan de la Côte d’Ivoire termine 3e.

En saut en hauteur dames Fatoumata Zoungrana en 1,76m est maîtresse de la catégorie et s’adjuge l’or.

Au niveau du lancé des disques l’or est revenu au Béninois Romairnio Houndehadj avec un jet de 41,71m. Il est suivi de Kambou Sié et de Edji Compaoré.

Pour le DTN de la fédération burkinabè d’athlétisme Missiri Sawadogo ce meeting est un pari gagné et il remercie la mairie de Ouagadougou pour le soutien. Pour lui, c’est un bon test pour les athlètes à l’orée des jeux africains de Rabat. “Le Burkina pourra mieux faire que Brazza 2015 quand on s’en tient aux minimas réalisées par nos athlètes” a rassuré le DTN.

Au terme de la compétition le Burkina se classe 1er avec 6 médailles d’or, suivi du Ghana 2 médailles d’or et le Bénin ferme la marche avec une médaille d’or.

RTB

Y. Alain Didier Comparé

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir