Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

, Arsène Macaire Kaboré, président de la Fédération burkinabè de pétanque

SPORT

La conférence des présidents des fédérations sportives de pétanque d’Afrique se tient du 24 au 26 mai 2019 à Grand Bassam en Côte d’Ivoire. Au terme des travaux de cette conférence, il est attendu la création de la nouvelle Confédération africaine de pétanque (CAP).

Ils sont venus du Burkina Faso, de la Libye, de l’Iles Maurice, du Sénégal, de Djibouti, du Mali, des Seychelles, de la Mauritanie, du Maroc, du Niger, du Gabon, de Madagascar, de l’Algérie et des Comores. Parmi ces pays, les Comores, l’Algérie, l’Iles Maurice et la Libye se sont fait représenter par procuration. Les autres pays bien représentés par leurs premiers responsables ou représentants, auront à porter la réflexion sur «l’impérieuse» création de la Confédération africaine de pétanque. Il s’agira donc pour l’essentiel, de jeter les bases de la redynamisation de la nouvelle faitière, pour une pétanque africaine de retrouver ses lettres de noblesses.

A l’ouverture des assises, le président de la Fédération ivoirienne de pétanque (FIP), Léopold Vincent Touré, a fait remarquer qu’il y a un vide juridique et de structure qui existe au niveau de cette discipline qui pourtant, glane pas mal de lauriers à l’international. « Lorsque nous constatons que les activités de la pétanque ne fonctionnent pas comme il se doit, nous avons juridiquement le devoir et le droit, de nous retrouver entre nous boulistes et pratiquants de la pétanque pour réorganiser et redynamiser la pétanque», a laissé entendre Léopold Touré.

Pour le président de la FIP, il est inconcevable que la pétanque africaine qui fait des merveilles au plan international, soit victime de querelles personnelles et égoïstes, par la volonté de certains membres de la CASB en place dirigée par le Béninois Ibrahima  Idrissou. Les débats porteront donc sur le «Dysfonctionnement de la Confédération africaine des sports boules, «L’Attitude de la CASB et de la Fédération internationale de pétanque et du jeu provincial (FIPJP) à l’égard des fédérations africaines, notamment celles de Madagascar, du Burkina et de la Côte d’Ivoire» et la «Création de la Confédération africaine de pétanque.»

Tout en marquant sa solidarité avec le Burkina, l’Algérie, le Mali et le Niger qui traversent des moments difficiles au plan sécuritaire et politique, le président Touré a invité les uns et les autres à la solidarité et surtout, à travailler pour que rayonne la pétanque africaine à l’international. Le Burkina fortement représenté à l’occasion avec à sa tête le président de sa Fédération, Arsène Macaire Kaboré, est très courtisée pour assurer la présidence de cette nouvelle faitière de la pétanque africaine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir