Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: la Suisse alloue plus de 5 milliards FCFA aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest. 
Burkina: l’Union européenne offre à l’armée du matériel destiné à la lutte contre le terrorisme.
Santé: le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus en Afrique subsaharienne, prévient l’OMS.
Sommet UE-G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour plus d’investissements au profit des populations. 
Burkina: décès vendredi à Ouagadougou de Thomas Sanon, 73 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et président du CES
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.

SOCIETE

Nouvellement sortis de l’Ecole Nationale de Police (ENP) et affectés dans les compagnies républicaines de sécurité, 593 policiers ont vu leur compétence renforcée aux cours de plusieurs semaines de formations au Centre d’Entrainement des Unités d’Intervention de la Police Nationale (CEUI) afin de répondre aux exigences des missions des CRS qui constituent la réserve générale de la police Nationale.

Au cours de ce stage, des valeurs tels que le Courage, la Rigueur et le Sacrifice ont été inculqués aux stagiaires. Lesquelles valeurs constituent en un mot la devise des Compagnies républicaines de sécurité.

Au matin du 20 Octobre 2020, ces stagiaires de la 5ème promotion du CEUI, ont été présentés au Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général de Police Jean-Bosco Kienou, au cours d’une importante cérémonie dans l’enceinte du Groupement des Compagnies Républicaines de Sécurité de Ouagadougou (GCRS-O).

«La vie est un comme un tronc de baobab qui lorsqu’il tombe sur vous, si vous forcez pour vous relever, vos os seront broyés par le poids de l’arbre, par contre lorsque vous laissez les jours passer, le tronc pourrira et vous vous en sortirez sans problème. Il y’a des hauts et des bas, sachez toujours rester humbles et tournez-vous vers vos devanciers pour des conseils», tels sont les conseils du Commissaire de Police Moise TIiendrébéogo, directeur du CEUI, à l’endroit de ces stagiaires.

Le Directeur des Unités d’Interventions (DUI), le Commissaire Divisionnaire de Police Brice Hien, a quant à lui rassuré les stagiaires que la formation qu’ils ont reçue est à la mesure du travail qui les attends sur le terrain.

Après avoir félicité l’ensemble des acteurs pour la réussite de ce stage, le Directeur général de la Police Nationale a invité les stagiaires à toujours faire preuve de discipline et de rigueur dans l’exercice de leurs missions.