Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

SOCIETE

Reliant Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, la Route nationale 1 (RN 1) a été la cible des volontaires du Réseau des clubs RFI (Radio France internationale) dans le cadre du projet "Anw ka kêlê" dans la journée du 27 juin 2020. Au corridor de Yimdi, les volontaires en collaboration avec Le Haut conseil des transporteurs du Burkina (HCT/BF) vérifient la température, appliquent du gel hydro alcoolique aux passagers en partance pour Bobo-Dioulasso ou en rentrant sur Ouagadougou.



En moyenne, la Route nationale N1 enregistre un trafic d'environ un million d'usagers en moyenne au quotidien selon Edmond Kabré, superviseur du HCT/BF. En cette journée du 27 juin, cette opération a permis de distribuer plus d'une centaine de cache-nez aux usagers effectuant la navette sur cette voie. Occasion également pour ces "engagés de la lutte contre la Covid-19" de sensibiliser sur non seulement le port obligatoire de cache-nez mais également sur les mesures d'hygiène pour la suite du voyage.

Au total, plus de 2.736 personnes ont été  sensibilisées avec 179 cache-nez distribués. Cette opération selon Ben Adama Coulibaly, coordonateur du projet "Anw ka kêlê", sera rééditée sur plusieurs autres corridors sur l'ensemble du territoire nationale car selon lui, "le virus circule toujours et au-delà de la Covid-19, la sensibilisation doit porter désormais sur les mesures d'hygiènes afin d'éviter d'autres maladies."

Afin d'atteindre son objectif, celui d'éradiquer la pandémie du pays des Hommes intègres, les volontaires du Réseau des Clubs RFI / Burkina ont également sensibilisé plus de 1.500 personnes à Saonré, un quartier de Ouagadougou et distribué plus de 300 cache-nez et des centaines de flyers dans des quartiers de la ville capitale et à l'intérieur du pays.

Tout comme à Kongoussi, certaines gares routières ont été également pris d'assaut. A la gare STAF de Ouagadougou, l'équipe conduite par Abdallah Sanogo, responsable des volontaires a également distribué des centaines de cache-nez et de gels hydro alcoolique.

En rappel, "Anw ka kêlê" est un projet mis en œuvre par le Réseau des Clubs RFI du Burkina avec le soutien financier du Centre de crise et de soutien du ministère français des Affaires étrangères de l’Europe et le partenariat de France Médias monde. Ce projet qui couvrira 11 zones du pays, notamment les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Boromo, Houndé, Zorgho, Manga, Kongoussi, Dédougou, Banfora, Sindou/Orodara et Saponé, s'étendra sur 7 mois à compter du mois de mai 2020. Ainsi, 65 jeunes volontaires des Clubs RFI/Burkina sillonnent les différents quartiers des 11 villes concernées pour cette campagne de sensibilisation depuis le 1er mai 2020 à travers son slogan "J'accepte, je me protège, je protège".