Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

Photo: Libre info

SOCIETE

Un individu suspect a été abattu aux alentours du camp Guillaume Ouédraogo à Ouagadougou, au Burkina Faso,  dans la nuit du 26 au 27 novembre, révèle un communiqué du procureur militaire, le magistrat-commandant Pascaline Zoungrana. 

D’après le communiqué, ce sont les populations riveraines du camp Guillaume Ouédraogo qui ont appréhendé l’homme  et l’ont dénoncé auprès du piquet du groupement central des armées. «Conduit au poste de garde du camp, l’individu a tenté de s’échapper pendant que les éléments de garde procédaient aux formalités pour son transfèrement. Réfusant d’obtempérer aux multiples tirs de sommation, l’individu a été neutralisé», relate le document. 

Des documents d’identité de trois personnes différentes et d’autres effets dont une arme blanche ont été retrouvés sur lui.

Le procureur militaire, qui s’est rendu sur les lieux, a ouvert une enquête. 

Le dimanche 13 janvier 2019 dans la soirée, un automobiliste qui avait enfreint les consignes en vigueur dans la zone du camp avait contraint les militaires de garde a procédé à des tirs de sommation. Il y avait eu au moins un blessé parmi les noctambules qui passaient par là. 

 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé