Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: la Suisse alloue plus de 5 milliards FCFA aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest. 
Burkina: l’Union européenne offre à l’armée du matériel destiné à la lutte contre le terrorisme.
Santé: le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus en Afrique subsaharienne, prévient l’OMS.
Sommet UE-G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour plus d’investissements au profit des populations. 
Burkina: décès vendredi à Ouagadougou de Thomas Sanon, 73 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et président du CES
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.

©Ambassade de Chine au Burkina

SOCIETE

Le mercredi 21 août 2019, Li Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a organisé une réception d’au revoir à l’honneur de la quarantaine de nouveaux bénéficiaires de la bourse chinoise, en présence du Conseiller technique du ministère de l’enseignement supérieur et des autorités administratives. 

Mentionnant que les jeunes sont l’avenir du pays, l’Ambassadeur les a invités à découvrir de leurs propres yeux le secret du développement de la Chine et de s’en inspirer pour le développement du Burkina. Par ailleurs, il leur a confié trois rôles en Chine. D’abord être de bons exemples et représenter dignement le Burkina; ensuite être des promoteurs et ambassadeurs de l’amitié sino-burkinabé et enfin être des défenseurs de cette amitié.

Monsieur Jules Ilboudo, Conseiller Technique et représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, tout en saluant la coopération Chine–Burkina, a souhaité que la qualité de l’enseignement dont bénéficieront les boursiers soient en parfaite harmonie avec les exigences actuelles du monde de l’emploi et de l’auto emploi afin de venir à bout du chômage des jeunes.

Quant aux nouveaux boursiers, par la voix de leur représentant Achille Bologo, le rétablissement des relations entre la Chine et le Burkina ne pouvait augurer que de bonnes choses pour le Burkina. Au nom de ses camarades et à son nom propre, il a exprimé ses vifs remerciements à l’amitié et à la coopération chinoise et a exprimé le souhait que tous les nouveaux boursiers soient le ciment qui lie les deux peuples. 

Des anciens boursiers étaient aussi présents pour partager leur expérience avec les nouveaux et leur prodiguer des conseils pratiques.

Ambassade de la Chine au Burkina Faso