Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Des hommes armés ont incendié dans la nuit de dimanche à lundi, à Botou (Tapoa), le poste forestier, le commissariat, la douane et la mairie, a appris l'AIB.

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a convié, jeudi 14 mai 2020 à Ouagadougou, la presse pour la visite des sites de l’opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des agents publics de l’Etat. L’opération à mi-parcours révèle des incohérences sur certains diplômes.

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Mais d’ores et déjà, le  Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) émet, dans la déclaration qui suit, des doutes sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort.

Une dizaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur annonce l’ouverture d’une enquête.

Le comité de suivi des réalisations du Fonds minier de développement local de Falagountou a tenu sa première session de l’année 2020 ce 12 Mai 2020  à Dori. Il était question pour la dizaine de membres de ce comité présidé par le Haut-commissaire de la province du Séno, de faire le bilan des réalisations de  2019 et examiner la programmation de l’année 2020.

Huit mois après le décès  du son 31è roi, sa Majesté Kupiendéli, le Gulmu a un nouveau roi, Il été désigné hier soir par les gardiens de tradition.

Le Coordonnateur par intérim de la cellule de riposte au Covid-19, Dr Brice Bicaba et le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Pr Alkassoum Maïga, ont animé la conférence de presse du gouvernement de ce vendredi 8 mai 2020 sur la pandémie de Covid-19 au Burkina Faso.

La société DIACFA a remis ce mercredi 6 mai 2020 un important lot de matériel au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. Ce don permet à cet hôpital en première ligne dans la lutte contre le Covid-19  de renforcer ses capacités de prise en charge des malades. 

A la date du 04 mai 2020, la situation de la COVID-19 au Burkina Faso se présente comme suit :

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a accusé les forces de défense de sécurité du Burkina Faso d’avoir commis des violences contre les réfugiés maliens du camp de Mentao, dans la province du Soum. Dans le communiqué qui suit, le gouvernement burkinabè explique les circonstances des incidents. 

Description de l'entreprise

CANAL+ INTERNATIONAL est la filiale du groupe CANAL+ (groupe VIVENDI) en charge de l'international et de l'Outremer français.

La mort début mai 2020 de l’enseignant Issouf Diallo en détention dans une brigade de gendarmerie de Ouagadougou provoque un branle-bas de combat au niveau du Collectif contre l'impunité et la stigmatisation des communautés (CISC), qui réclame que la lumière soit faite sur ce drame.