Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

L’approche #TeamEurope au Burkina Faso a été officiellement présentée ce jeudi 16 septembre 2021 à Ouagadougou. Cette nouvelle stratégie de partenariat a été dévoilée par M. l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Burkina Faso, Wolfram Vetter, et ses collègues chefs de mission des Etats membres de l’UE présents au Burkina Faso. Le gouvernement burkinabè a été représenté par M. Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. Ont également pris part à cet évènement, plusieurs autorités burkinabè, des partenaires et des bénéficiaires de projets et programmes soutenus par l’Union européenne et ses Etats membres. 

La #TeamEurope Burkina Faso regroupe l’Union européenne et ses Etats membres présents dans le pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suède, y compris leurs agences d’exécution, ainsi que la Banque européenne d'investissement (BEI). L’objectif est de travailler ensemble, avec le Burkina Faso, pour avoir plus d’impact sur le développement du pays, et ainsi mieux contribuer au bien-être des Burkinabè. 

Pour concrétiser cette volonté d’agir ensemble, la #TeamEurope a présenté, au cours de cette cérémonie, deux initiatives à mettre en œuvre avec le Burkina Faso, à travers des projets et programmes, pour mieux répondre aux causes profondes de la crise actuelle et contribuer au développement socio-économique du pays. 

La première initiative, baptisée « Inclusion pour la stabilité », vise à accroître les capacités des populations à faire face aux défis sécuritaire, alimentaire, sanitaire, sociale, économique et de la gouvernance, avec un accès équitable aux services de base. La deuxième initiative, appelée « Pacte vert pour les jeunes » a pour objectif de soutenir les systèmes de production durable pour assurer une croissance économique verte, stimuler la création d’emplois, particulièrement pour les jeunes et les femmes, tout en luttant contre le changement climatique. 

Pour l’ambassadeur Wolfram Vetter, le lancement officiel de cette nouvel outil de partenariat, est un signal fort que l’UE et ses Etats membres donnent aux partenaires burkinabè. « Avec la #TeamEurope, nous allons davantage accroître la coordination et l’impact de notre soutien. Sur la base des valeurs communes que nous partageons avec le Burkina Faso, les actions de la #TeamEurope s’alignent sur les priorités du gouvernement burkinabè, déclinées dans le nouveau Plan national de développement économique et social (PNDES-II 2021-2025). Le Credo est que nous devons, avec le Burkina Faso, agir et réussir ensemble », a indiqué Wolfram Vetter.

Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso, s’est réjoui de l’originalité de cette approche qui permettra surtout d’impacter davantage la vie des populations burkinabè.

En rappel, la première action de la #TeamEurope Burkina Faso a été son appui au pays dans la lutte contre la COVID-19. Ce soutien a permis non seulement au Burkina Faso de contenir l’épidémie sur le plan sanitaire, mais aussi de répondre efficacement aux répercussions socio-économiques et humanitaires engendrées par la pandémie.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir