Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le candidat du mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo a entamé sa campagne électorale à Kaya dans la région du Centre-nord par un meeting géant ce samedi 31 octobre 2020. Pour l’ancien Premier ministre, et ancien président de la Commission de la CEDEAO, «ce meeting marque le début d’une campagne du renouveau du Burkina Faso.»


Kaya donne ainsi le ton et parle à la Nation burkinabè pour une union sacrée autour du leader du mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo. Ils étaient des milliers de militants et sympathisants mobilisés pour recevoir leur leader, qui selon eux, prône « le vivre ensemble » pour l'émergence du grand Faso, le pays des Hommes travailleurs et intègres.

Du diagnostic de l’état actuel du Burkina, KDO estime que le bilan du régime actuel est peu reluisant. Détérioration de la situation sécuritaire, monté des conflits intercommunautaires, agitations sociales avec des grèves en série que la Covid-19 est venue interrompe, sont autant de maux que Kadré Désiré Ouédraogo dénonce. Pour M. Ouédraogo, le Burkina a besoin d’un nouveau départ. « La vision que je vous propose suppose des transformations que nous devons imprimer à notre société, dans un sursaut collectif. Elle prend appui sur le constat que nous faisons tous de l’état déplorable dans lequel se trouve notre pays. C’est cette réalité inacceptable que nous devons changer ensemble, si nous voulons laisser aux jeunes générations, un Burkina Faso dans lequel elles pourront s’épanouir et poursuivre l’œuvre de construction nationale », ajoute-t-il. Après cette étape, l’équipe de campagne de KDO se dirigera ce dimanche 1er novembre à Dori, dans le Nord du pays avant de redescendre sur Ziniaré le lundi 2 novembre.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir