Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Annoncé au Burkina Faso le 25 septembre 2020 pour assister au congrès de son parti, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida ne viendra plus. Les raisons sont expliquées dans le communiqué ci-dessous. 

«Suite à la décision du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS) de présenter son président d’honneur comme son candidat à l’élection présidentielle de novembre 2020, le MPS, attaché à la paix et à la réconciliation nationale, a pris contact avec les autorités par courtoisie républicaine, et discuté avec elles pendant plus d’un mois pour un retour paisible de son candidat.

Celui-ci a alors clairement affiché sa volonté de prendre part au congrès d’investiture organisé par le MPS le 25 septembre 2020, se fondant sur la bonne foi des autorités de notre pays.

Mais en début de semaine, les autorités politiques ont fait clairement savoir, après plus d’un mois de tergiversations, que la participation de Monsieur Zida au congrès du 25 septembre était un défi à l’autorité de l’Etat et qu’il sera immédiatement arrêté dès son arrivée à l’aéroport de Ouagadougou pour désertion en temps de paix et insubordination, et ce, malgré la disponibilité de l’ancien Général à se présenter de lui-même au tribunal militaire.

Face à cette intransigeance des autorités et à la #détermination des patriotes à accueillir leur président d’honneur, le MPS exhorte ses militants et sympathisants à rester calmes et mobilisés pour la réussite du congrès du 25 septembre à partir de 14h00 à la Maison du Peuple.»

MPS, Bâtir ensemble un Burkina Meilleur

Ouagadougou le 24 septembre 2020

Le Président du MPS

Le Pr. Augustin LOADA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir