Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo a reçu en audience, le nouvel Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Young ce mardi 7 février 2017 au siège de son institution.

En début de mission au Burkina Faso, le diplomate américain veut « toucher du doigt » les réalités du Burkina Faso et définir les objectifs de son séjour en tant qu’ambassadeur. Au sortir de son audience avec le président de l’Assemblée nationale, Andrew Young a confié à la presse qu’il est venu en tant qu’étudiant pour prendre connaissance des différents dossiers du Burkina Faso auprès de Salifou Diallo.

Avec le président de l’Assemblée, ils ont échangé sur les questions de gouvernance, de la sécurité et du développement équitable. «Tous ces dossiers sont des dossiers pour lesquels les Etats-Unis veulent aller de l’avant en partenariat avec les Burkinabè pour faire de ce pays un monde meilleur. Du côté sécuritaire, nous sommes en train de discuter pour voir comment nous pouvons aller de l’avant avec les nouvelles structures qui sont en train d’être créées dans la région. Nous soutenons par exemple la collaboration qui existe entre le Mali, le Burkina et le Niger pour confronter les défis sécuritaires partagés. Aussi, dernièrement, il y a eu la réunion du G5 Sahel à Bamako et c’est une structure que nous voulons étudier pour voir comment nous pouvons aller en avant avec les partenaires » a expliqué le diplomate américain.

Andrew Young a souligné qu’ « entre les Etats-Unis et le Burkina, il y a une collaboration longue et durable qui existe à travers plusieurs institutions ». Et pour l’ambassadeur, cela reflète les valeurs partagées entre les deux peuples. « Le nouveau gouvernement des Etats-Unis est en train de s’installer et nous allons discuter avec nos partenaires au Burkina pour développer les nouvelles étapes de cette collaboration », a conclu Andrew Young.

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir