Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Le département d'Etat américain a déconseillé le 26 novembre 2019 les citoyens américains de voyager au Burkina Faso à cause des nombreuses prises d'otages qui ont eu lieu ces dernières années dans ce pays.

Le site du département d'Etat place le Burkina Faso à l'échelon le plus élevé de menaces pour les voyageurs, «en raison du terrorisme, de la criminalité et des enlèvements». «Les terroristes peuvent mener des attaques partout sans ou presque aucun avertissement. Parmi leurs cibles, on trouve des hôtels, des restaurants, des locaux de police et de douane, des zones situées près ou directement sur des sites miniers, des lieux de cultes, des postes militaires et des écoles», avertit le Département d’Etat américain.

Les autorités américaines rappellent qu'elles ne sont pas en mesure d'apporter à leurs concitoyens une aide en cas d'urgence dans presque tout le pays.

Elles indiquent également avoir ordonné le départ de «tous les membres mineurs des familles de fonctionnaires»: la semaine dernière, cette institution avait annoncé le rapatriement des enfants du personnel de leur ambassade au Burkina Faso.  

A Ouagadougou, l’ambassade américaine «interdit aux fonctionnaires américains de se rendre personnellement dans les quartiers de Karpala, Balkiui et Rayongo (également connu sous le nom de Dayongo) de l’Arrondissement 11 de Ouagadougou en raison du risque potentiel d’opérations de sécurité.»

Il y a quelques jours, le ministère français des Affaires étrangères déconseillait lui aussi tout déplacement au Burkina Faso.

Au total, les attaques attribuées aux groupes djihadistes, ont fait près de 700 morts au dans le pays depuis début 2015, et environ 500 000 déplacés internes et réfugiés, selon l'ONU. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir