Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: la Suisse alloue plus de 5 milliards FCFA aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest. 
Burkina: l’Union européenne offre à l’armée du matériel destiné à la lutte contre le terrorisme.
Santé: le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus en Afrique subsaharienne, prévient l’OMS.
Sommet UE-G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour plus d’investissements au profit des populations. 
Burkina: décès vendredi à Ouagadougou de Thomas Sanon, 73 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et président du CES
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu dans la matinée de ce vendredi 26 juillet 2019, Li Jian, Ambassadeur de la République de Chine au Burkina Faso. Les deux personnalités ont au cours de cette audience, passé en revue la coopération bilatérale entre les deux pays.

Les relations de coopération entre le Burkina Faso et la République de Chine sont au beau fixe. C’est ce que l’ambassadeur Li Jian est venu réitérer au cours d’une audience que lui a accordée le chef du Gouvernement burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans la matinée de ce vendredi 26 juillet 2019. « C’est une visite de courtoisie que nous avons eue, à travers l’entretien qui nous a été accordé par le Premier ministre, parce que c’est la première visite officielle que j’effectue auprès de lui, après son entrée en fonction ».

A en croire le diplomate chinois, sa délégation a mis à profit cette rencontre pour parler des différents aspects de la coopération bilatérale, depuis le rétablissement des relations entre les deux pays, il y a plus d’une année. Il s’agit notamment des échanges dans les domaines des infrastructures, de l’éducation, ou encore de la santé, des secteurs primordiaux pour le Burkina Faso.

Le Premier Ministre nous «a encouragés à poursuivre notre collaboration dans le cadre de la coopération bilatérale avec tous les départements, toutes les entités et autres partenaires concernés par le développement du Burkina Faso, afin d’approfondir la confiance politique », a précisé le diplomate Chinois.

En outre, pour les projets commerciaux, Li Jian a annoncé qu’un environnement beaucoup plus favorable sera créé pour attirer les investisseurs chinois qui implanteront des usines et du même coup, créeront des emplois au profit de la jeunesse burkinabè.

Toujours dans les perspectives, la question de la formation a été discutée entre les deux hommes. Il s’agira selon l’ambassadeur, de donner de la qualification professionnelle aux jeunes en Chine ou à défaut, d’élargir les missions d’expertise sur place, afin de former plus de jeunes. Cette qualification pourrait participer à la réduction du taux de chômage des jeunes à travers l’auto emploi.

Le secteur agricole est dans le champ de mire de la partie chinoise. L’ambassadeur a d’ailleurs révélé l’existence des projets en direction du secteur agricole sans oublier d’autres secteurs comme la sécurité et la culture. 

Au regard des acquis déjà engrangés en un an de partenariat, l’ambassadeur de la République de Chine salue la justesse et la clairvoyance du Chef de l’Etat qui a décidé de la reprise de la coopération avec son pays. Pour Li Jian, cette relation d’amitié est appelée à se renforcer les mois et années à venir au grand bonheur des deux peuples.

DCI/PM

*Le titre est de la rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir