Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a participé ce dimanche à la cérémonie commémorative de l’Armistice aux côtés de nombreux autres chefs d’Etat et de gouvernement à l’Arc de Triomphe. 

Ils étaient plus de 72 chefs d’Etat et de gouvernement à rendre hommage aux soldats tombés lors de la première guerre mondiale (1914-1918).  Au cours de la cérémonie de l'Arc de Triomphe, le président français a rappelé les affres de cette guerre. Quatre longues et terribles années de guerre « funeste », qui a fait 10 millions de morts, 6 millions d’orphelins, 3 millions de veuves, 6 millions de blessés, un milliards d’obus tirés sur le sol français, a fait savoir Emmanuel Macron. 

Emmanuel Macron a évoqué la participation d’autres continents à la bataille, dont des soldats africains qui ont contribué à reconquérir la liberté. En effet, plus de 200 milles soldats venus d’Afrique de l’Ouest ont combattu pour la France pendant cette période et 30 000 d’entre eux ont perdu la vie. Des étrangers venus du monde entier parce que la France représentait pour eux "tout ce qu’il y avait de beau dans ce monde". 

Pour le président Macron, la commémoration du centenaire doit être un moment de souvenir des actes glorieux des devanciers qui se sont sacrifiés pour la liberté. « Souvenons nous, n’oublions pas, car le souvenir de ces sacrifices nous exhorte à être dignes de ceux qui sont morts pour que nous puissions vivre libres » a déclaré Emmanuel Macron.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir